Valis F

Caractéristiques

Catégorie : Fongicide
Description : Fongicide à action préventive contre le mildiou de la vigne. Il est l’association du valifénalate à action translaminaire et diffusante et du folpel à action de contact. Le valifénalate est actif à l’intérieur de la plante, il est rapidement fixé dans la cuticule cireuse et pénètre dans la feuille. Appliqué sur la face supérieure, il protège également la face intérieure de la feuille.
N° d’homologation : 2090065
Classement : Danger. SGH05 – SGH07 – SGH08 – SGH09 – H317 – H318 – H332 – H351 – H400 – H410
Délai de rentrée : 48 heures
ZNT pour les applications avant le BBCH53 : 5 mètres comportant un dispositif végétalisé permanent de 5 mètres
ZNT pour les applications à partir du stade BBCH53 : 20 mètres comportant un dispositif végétalisé permanent de 20 mètres
Formulation : WG (granulés dispersables)
Conditionnement : sac de 5kg

Composition / Matière(s) Active(s)

Valifénalate 60 g/kg
Folpel 480 g/kg

Cultures & Usages

Cultures cibles Usages Doses homologuées Délais avant récolte (jours) Nombre d’applications max/an Conditions d’emploi

Raisin de table

Mildiou

2 kg/ha

DAR F (application jusqu’au stade BBCH 69)

2/an/culture avec un intervalle de minimum 10 jours entre les applications

Application entre les stades BBCH15 et BBCH69

Raisin de cuve

Mildiou

2 kg/ha

28

2/an/culture avec un intervalle de minimum 10 jours entre les applications

Application entre les stades BBCH15 et BBCH83

Pour éviter le développement de résistances du mildiou de la vigne (Plasmopara viticola) au valifénalate, le nombre d’applications de la préparation Valis F est limité à 2 applications maximum par cycle cultural sur vigne. Afin de gérer les risques de résistance aux substances du même mode d’action (CAA), il est recommandé de suivre les limitations d’emploi par groupe chimique préconisées par la Note commune relative à la gestion des résistances des maladies de la vigne.

Pour connaître les limites maximales de résidus (LMR), consulter le lien suivant.

BELCHIM Crop Protection ne préconise l’utilisation de ce produit que sur les cultures et/ou usages mentionnés ci-dessus.

Valis F (AMM 2090065) 48% folpel + 6% valifénalate, formulation WG. Marque déposée et détenteur homologation : Belchim Crop Protection NV. P261 Éviter de respirer les aérosols. P273 Éviter le rejet dans l’environnement. P280 Porter des gants de protection/ des vêtements de protection/ un équipement de protection des yeux/du visage. P302 + P352 En cas de contact avec la peau : laver abondamment à l’eau et au savon. P308 + P313 En cas d’exposition prouvée ou suspectée: consulter un médecin. P391 Recueillir le produit répandu. P501 Éliminer le contenu/récipient conformément à la réglementation locale. Spe3 Pour protéger les organismes aquatiques, respecter une ZNT de 20m par rapport aux points d’eau. Avant toute utilisation, assurez-vous que celle-ci est indispensable. Privilégiez chaque fois que possible les méthodes alternatives et les produits présentant le risque le plus faible pour la santé humaine et animale et pour l’environnement, conformément aux principes de la protection intégrée, cf http://agriculture.gouv.fr/ecophyto. Pour les usages autorisés, doses, conditions et restrictions d’emploi, cf l’étiquette ou www.phytodata.com.



Danger.
H317 Peut provoquer une allergie cutanée.
H318 Provoque de graves lésions des yeux.
H332 Nocif par inhalation.
H351 Susceptible de provoquer le cancer.
H400 Très toxique pour les organismes aquatiques.
H410 Très toxique pour les organismes aquatiques ; entraîne des effets néfastes à long terme.
EUH208 Contient du folpel. Peut produire une réaction allergique.
EUH401 Respecter les instructions d’utilisation pour éviter les risques pour la santé humaine et l’environnement.


Distribué par Belchim Crop Protection, 3 allée des Chevreuils 69380 Lissieu. T. 04 78 83 40 66. www.belchim.fr
Agrément NC00838 Distribution de produits phytopharmaceutiques à des utilisateurs professionnels.

Dernière mise à jour : Septembre 2021

Avant toute utilisation, assurez-vous que celle-ci est indispensable. Privilégiez chaque fois que possible les méthodes alternatives et les produits présentant le risque le plus faible pour la santé humaine et animale et pour l’environnement, conformément aux principes de la protection intégrée, consultez http://agriculture.gouv.fr/ecophyto.